Week-end à Rome

Votre destination

Rome est une révélation. Nulle part ailleurs 30 siècles d’histoire ne sont aussi présents dans une ville. Les temples, les amphithéâtres, les innombrables églises, les palais renaissance, les fontaines, les places baroques font de Rome une ville chargée d’histoire, où tous les styles sont présents. Et Rome, de par sa position, a une vocation culturelle tout à fait originale : c’est le centre privilégié des rencontres des peuples méditerranéens et des richesses artistiques de la civilisation occidentale.

Mémo du séjour

Lieu : Italie
Durée : 3 jours - 2 nuits
Formule : Week-end
A partir de 530 €
sur la base de 40 personnes

Votre programme

Jour 1 : PARIS – ROME
Jour 2 : ROME
Jour 3 : ROME – PARIS

Sont compris dans ce voyage : le transport aérien sur vol régulier Air France, les taxes d’aéroport, l’assistance à l’aéroport, les transferts aéroport – hôtel – aéroport en autocar et avec assistance, le logement en hôtel 3* centre Rome pour 2 nuits, les petits déjeuners, l’assurance Responsabilité Civile, la garantie APST, les garanties personnelles des voyageurs, une pochette de voyage.

Des informations pratiques

ITALIE – INFORMATIONS PRATIQUES

FORMALITÉS
La présentation de la carte d’identité est suffisante pour les citoyens des États membres de l’Union européenne.

Pour les personnes de nationalité autre que française, prendre contact avec le consulat concerné.

ASSURANCES
Tous nos participants sont systématiquement assurés auprès d’AXA ASSISTANCE. En cas d’urgence (24h/24 et 7j/7), il est indispensable de contacter la compagnie AXA au numéro d’urgence indiqué au dos de chaque contrat figurant dans nos carnets de voyage.
TEL : 01 55 92 17 77. Il vous sera demandé votre numéro de convention (figurant sur votre contrat), vos nom et prénom, le numéro où l’on peut vous joindre et la nature de l’assistance souhaitée. Aucune prise en charge ne pourra être effectuée sans appel préalable.

ADRESSES ET LIENS UTILES

Ambassade de l’Italie
Adresse : 51, rue de Varennes – 75007 PARIS
Tel : 01.49.54.03.00
Consulat d’Italie
Adresse : 5, boulevard Emile-Augier – 75016 Paris
Tel : 01.44.30.47.00
Office du Tourisme de l’Italie
Adresse : 23, rue de la Paix – 75002 Paris
Tel : 01.42.66.03.96
Site : www.enit-France.com
La police de l’air et des frontières
Adresse : 6, rue des bruyères – 95700 Roissy-en-France.
Tel : 01.48.62.31.22
Conseils aux voyageurs (Ministère des Affaires Etrangères)
Site : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs

DÉCALAGE HORAIRE
GMT +1. L’Italie est à l’heure GMT plus une heure en hiver, plus deux heures en été. Elle se situe dans le même fuseau horaire que la France.

TEMPS DE VOLS
Le temps de vol de Paris vers l’Italie est d’environ 2h00.

SANTÉ
Pas de vaccination administrativement exigée pour les voyageurs en provenance d’Europe de l’Ouest. Toutefois, assurez-vous d’être à jour dans votre journal de vaccinations.

CLIMAT
L’Italie est souvent considérée comme une terre baignée de soleil et bénéficiant d’un climat doux; mais le climat peut varier considérablement d’une région à l’autre.
Dans les Alpes, la température est souvent fraîche et les hivers sont longs et rigoureux. Cependant, le nord de la Lombardie, la région des lacs et la Ligurie bénéficient d’un climat doux de type méditerranéen en raison de la barrière que représentent les Alpes et la chaîne des Apennins. Les hivers sont froids et les étés suffocants à Milan et dans la plaine du Pô. L’été vénitien peut être très chaud et humide, les mois de janvier et février extrêmement froids et secs.
Plus au sud, les températures deviennent plus douces. Florence, entourée de collines, enregistre cependant de très fortes chaleurs en été; Rome jouit d’un climat plutôt clément en hiver, et observe une moyenne de 25°C en juillet et en aout (sauf en présence du sirocco qui fait stagner les températures au-dessus de 30°C).

L’extrême sud de l’Italie bénéficie d’un climat méditerranéen avec des étés longs, chauds et secs, et des hivers doux avec des températures autour de 10°C. Le sirocco peut également souffler sur ces régions.

CONNEXION

Appels internationaux
Pour appeler l’Italie de la France : 00.39 + numéro de votre correspondant en entier, avec le 0 initial.
Pour appeler la France de l’Italie : 00.33 + numéro de votre correspondant en entier sans le 0 initial.
Les cabines téléphoniques (de couleur orange) sont installées dans les rues, les gares, certains grands magasins et les agences Telecom Italia. Les cartes téléphoniques sont vendues dans les postes, les bureaux de tabac et les kiosques à journaux. Détacher le coin supérieur gauche avant de s’en servir.
Si vous possédez un téléphone portable, vérifiez auprès de votre opérateur que l’Italie fait partie de la couverture du réseau. L’Italie utilise le système GSM 900/1800, compatible avec le reste de l’Europe.
La poste
Des bureaux de Poste sont présents dans toutes les villes ; comptez trois à sept jours de délai d’acheminement du courrier entre l’Italie et la France.
Internet
Vous trouverez des « Internet cafés » dans toutes les villes.
Recharges
Pour recharger vos appareils, pas de souci : le voltage est le même qu’en France et les prises sont identiques.

ARGENT

Monnaie
L’Italie fait partie des pays qui ont adopté l’Euro au 1er janvier 2002, abandonnant ainsi son ancienne monnaie, la Lire italienne.
Cartes bancaires
Si vous disposez d’une carte de crédit, vous pourrez retirer de l’argent aux distributeurs automatiques affichant le logo de votre carte – les Visa et MasterCard sont les plus répandues. Vous pourrez aussi les utiliser pour payer dans les magasins ou au restaurant.
Pourboires
Les pourboires sont d’usage notamment dans les bars et pour les bagagistes des grands hôtels; au restaurant, si le service n’est pas inclu, il est d’usage de laisser 10% de la note – mais rien n’est obligatoire !

LANGUE
La langue officielle est l’Italien (toscan littéraire).
D’autres langues sont parlées dans certaines régions : Français (Val d’Aoste), Allemand (Haut-Adige, Sud-Tyrol), Sarde (langue romane parlée en Sardaigne), Ladin (environ 700 000 personnes dans les provinces de Udine, Pordenone, Gorizia et Venise), Catalan (Sardaigne), Franco-provençal (Val d’Aoste et province de Turin).
Le Français est la deuxième langue étrangère enseignée après l’Anglais. Il est parlé par l’intelligentsia et plus particulièrement par les plus de 40 ans.

ACHATS
Les grandes villes comme Rome, Milan ou Florence accueillent d’innombrables boutiques de vêtements, de chaussures et d’accessoires, qu’ils soient griffés ou non.
Les gourmands ne résisteront pas à l’envie de rapporter des produits régionaux : jambon de Parme et autres charcuteries, fromages, vins de Toscane, du Piémont et de Vénétie, liqueurs locales, huile d’olive (olio d’oliva extravergine)……
Les villes et les provinces conservent un artisanat de choix : céramiques d’Ombrie, Emilie Romagne et Campanie, terres cuites de Toscane, le bois de la vallée d’Aoste, du Trentin et du Frioul, les santons de la région de Naples, masques de carnaval à Venise, bijoux et objets verre soufflé de Murano, dentelles de Burano…

HABITUDES ALIMENTAIRES ET BOISSONS
La cuisine italienne est constituée de spécialités très variées, à la fois inattendues et surprenantes.
Il pane (le pain) est servi à chaque repas sauf au petit déjeuner ; il se décline en multiples versions délicieuses. Au restaurant on vous servira des grissini. .
La pizza aurait été inventée par les napolitains au 18ème siècle ; aujourd’hui, on en consomme un peu partout en Italie. La véritable pizza napolitaine répond à des règles très strictes : la pâte ne doit pas être abaissée au rouleau, mais battue à la main, puis cuite dans un four à bois à une température située entre 215°C et 230°C.
La pasta (les pates) est le symbole par excellence de la cuisine italienne ; on en trouve deux catégories : les pâtes fraiches et les pâtes sèches.
La polenta, préparation culinaire épaisse à base de farine de maïs, elle est servie chaude et moelleuse, ou réchauffée, en tranches, après avoir durci.
Le riz est une autre céréale largement consommée ; vous goûterez au risotto constitué de variétés de riz à grains ronds. Les italiens ne dédaignent pas non plus les lentilles, les pois chiches et les haricots secs que l’on retrouve fréquemment dans les soupes.
La variété de fruits et légumes frais est relativement limitée. Du nord au sud vous verrez toujours des bottes de cipolle(oignons), des chapelets d’aglio (ail), des monceaux de carciofi (artichauts), des étals rouges de pomodori (tomates) vendues en grappes, et des melanzane (aubergines). La particularité vient surtout de la façon dont chaque région les apprête. Hormis les produits cultivés, le fenouil, la roquette et les champignons sont aussi très prisés.
L’oliva (olive) est utilisée nature ou cuite, mais surtout pour fabriquer la fameuse huile ; la meilleure huile est l’olio d’oliva extravergine (huile d’olive extra-vierge).
La viande et la volaille sont aujourd’hui courantes dans la cuisine italienne, et habituellement d’excellente qualité. La charcuterie est omniprésente ; salumi est un terme général regroupant entre autre proscuitto (jambon salé) et la salsiccia(saucisse), et autres spécialités telles le salami.
Les frutti di mare (fruits de mer), qui faisaient partie du régime alimentaire traditionnel, sont aujourd’hui un mets plus onéreux. Vous en dégusterez cependant au cours de votre séjour : le polpo (le poulpe, la pieuvre), la seppia (la seiche) et les anchois jeunes connus dans certaines régions sous le nom de neonati ou de bianchetti.
Le formaggio (fromage) est dégusté à tout moment au cours du repas, les italiens en raffolent ! Il en existe près de 450 variétés différentes, provenant de lait de vache, de chèvre, de brebis, et même de bufflonnes (autour de Naples).
Les gelati (glace, au singulier gelato) sont des crèmes glacées au goût exquis ; nul peuple au monde ne sait fabriquer de meilleurs desserts glacés que les Italiens. Préférez les glaces de fabrication artigianale (artisanales), produzione propria(production du propriétaire) ou nostra produzione (notre production), et demandez un cono (cornet) ou une coppa (coupe).
Les dolci (desserts) regroupent les fruits, les gâteaux et les glaces. Les gâteaux ne sont pas fréquents dans le menu quotidien des italiens ; le repas familial se termine souvent par un fruit. Autres douceurs : les biscottis (biscuits), et, roi des desserts au cioccolatta (chocolat), le gianduia (noisettes et chocolat) qui est devenu une spécialité italienne.

Côté boissons, les vins sont d’une grande diversité à travers tout le pays. Vous goûterez au fameux Chianti de Toscane, au blanc Vernaccia de San Gimignano, à l’excellent Brunello de Montcalcino, au Vino nobile de Montepulciano, au Soavede Vérone, et au Valpolicella de la région de Venise. Mentionnons également les très bons crus du Piémont et de la région du Trentin-Haut-Adige, les vins des environs d’Orvieto en Ombrie, le Frascati production très locale de la région de Rome, et les autres vins de la région des Castelli romani.
A l’apéritif, les italiens aiment boire un Campari-et-soda ou un cocktail de fruits sans alcool. En fin de repas, un verre de grappa (alcool de vin clair, très fort) ou d’amaro, une liqueur de couleur sombre à base d’herbes. Si vous préférez les liqueurs, commandez un amaretto parfumé à l’amande, une anisette sambucca, ou encore un limoncello glacé, fait à partir des citrons parfumés de la côte d’Amalfi et des îles du golfe de Naples.
Si vous voulez essayer une bière locale, demandez une birra nazionale, soit en bouteille, soit alla spina (à la pression).
Le café en Italie a un goût incomparable. L’espresso, ou caffè, correspond à une petite tasse de café très fort. Si vous souhaitez un café noir allongé (moins noir et plus fluide), demandez un caffè americano. N’oublions pas le cappuccino, un café noir recouvert de lait chaud et mousseux. Le caffè granita en est une version plus corsée et sucrée, servie traditionnellement avec un doigt de crème fouettée.

FÊTES ET JOURS FÉRIÉS
1er janvier : jour de l’An – il Capodanno.
6 janvier : Epiphanie.
Mars ou avril : Lundi de Pâques.
25 avril : Libération de 1945 – commémore la victoire des alliés en Italie, et la fin de la présence allemande et de Mussolini.
1er mai : Fête du travail.
15 août : Assomption.
1er novembre : Toussaint.
8 décembre : Immaculée Conception.
25 et 26 décembre : Noël et Saint Etienne.

RELIGION
La religion dominante en Italie est le Christianisme. Le Catholicisme est demeuré religion d’Etat jusqu’en 1984. La Constitution assure la liberté de culte. Aujourd’hui 80% des italiens se disent catholiques, et les rites (communions, baptêmes, mariages, fêtes religieuses…) font partie intégrante de la vie sociale.
La population musulmane est estimée entre 580.000 et 700.000 personnes, ce qui en fait la deuxième plus grande communauté religieuse d’Italie derrière les catholiques.

Intéressés ?

Besoins d'information ? Contactez-nous pour parler à un interlocuteur vous permettant d'avoir des informations ou un devis plus personnalisé.

Pin It on Pinterest