Menu dragon

Votre destination

« Menu Dragon » de par son titre n’est pas un voyage comme les autres. Tout y passe par le menu sans parler des menus détails ! Ici tout est authentique. Le meilleur exemple ? Le Vietnam est très certainement le pays d’Asie où l’on mange le mieux. Comme dit l’adage « même Dieu n’ose pas interrompre un Vietnamien qui mange ». Le Vietnam c’est aussi un pays d’expériences qui joue sur tous nos sens. Si vous aimez l’originalité, faites la découverte des villages flottants ou entrez dans les tunnels. Si le cœur vous en dit, préparez-vous-à un moment apéritif au coucher du soleil. Pour finir, fermez les yeux ! Vous êtes face à la mer, en terminaison balnéaire. Vous reprendrez bien du menu ?

Mémo du séjour

Lieu : Vietnam
Durée : 13 jours - 11 jours
Formule : Circuit
A partir de 2060 €
sur la base de 40 personnes

Votre programme

Jour 1 : PARIS – HANOI
Jour 2 : HANOI
Jour 3 : HANOI – NINH BINH – HOA LU
Jour 4 : HOA LU – NINH BINH – HALONG
Jour 5 : HALONG – HANOI
Jour 6 : HANOI – vol intérieur – HUE
Jour 7 : HUE – TRA QUE – HOI AN
Jour 8 : HOI AN – MY SON – HOI AN
Jour 9 : HOI AN – DANANG – vol intérieur – HO CHI MINH – MEKONG
Jour 10 : MEKONG – HO CHI MINH
Jour 11 : HO CHI MINH – LONG PHUOC – LONG HAI
Jour 12 : LONG HAI – HO CHI MINH – PARIS
Jour 13 : PARIS

Sont compris dans ce voyage : l’assistance Tango au départ de Paris, le vol international régulier et direct VIETNAM AIRLINES ou AIR FRANCE, les vols intérieurs sur vols réguliers Vietnam Airlines, les taxes d’aéroport et de sécurité, les transferts aéroport / hôtel / aéroport, l’hébergement en hôtel de catégorie supérieure pour 10 nuits, les excursions prévues au programme et tous droits d’entrées pour les visites, les services d’un guide accompagnateur pour la durée du circuit, 2 bouteilles d’eau et serviettes / jour / personne, les transports terrestres en véhicule climatisé avec chauffeur, la pension complète du déjeuner du 2ème jour au déjeuner du 12ème jour (sauf dîner du J7), l’assurance Responsabilité Civile, la garantie APST, les garanties personnelles des voyageurs, la pochette de voyage, la réunion d’information de pré départ si souhaitée.

Des informations pratiques

VIETNAM – INFORMATIONS PRATIQUES

FORMALITÉS
Passeport valable 6 mois après la date du retour.

Un VISA est demandé pour entrer au Vietnam. Un formulaire officiel de l’Ambassade du Vietnam fourni par nos soins est à remplir avec une photo d’identité format 4, 5 x 3, 5 cm (pas de photocopie ni de photos scannées). L’agence Tango Lointain s’occupe de l’établissement du visa pour tous ressortissants de nationalité française.

Pour les personnes d’origine vietnamienne née au Vietnam; prendre contact avec les autorités vietnamiennes afin de remplir le formulaire spécifique.

Pour les nationalités étrangères, prendre contact auprès des autorités consulaires.

Possibilité d’établir un VISA COLLECTIF (avec une lettre d’invitation remplie par nos soins). Pour ce faire, nous adresser la photocopie des passeports de chaque participant et la liste complète des participants. Chaque passager devra arriver au Vietnam avec deux photos d’identité couleur (non photocopiées, non scannées).

ASSURANCES
Tous nos participants sont systématiquement assurés auprès d’AXA ASSISTANCE. En cas d’urgence (24h/24 et 7j/7), il est indispensable de contacter la compagnie AXA au numéro d’urgence indiqué au dos de chaque contrat figurant dans nos carnets de voyage.
TEL : 01 55 92 17 77. Il vous sera demandé votre numéro de convention (figurant sur votre contrat), vos nom et prénom, le numéro où l’on peut vous joindre et la nature de l’assistance souhaitée. Aucune prise en charge ne pourra être effectuée sans appel préalable.

ADRESSES ET LIENS UTILES

Ambassade du Vietnam
62-66, rue Boileau – 75016 Paris
Téléphone : 01.44.14.64.13
Service consulaire pour les visas ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 17h
Centre culturel du Vietnam
19 bis, rue Albert – 75013 Paris
Téléphone : 01.53.82.48.42
Ouvert tous les jours sauf le dimanche et le lundi, de 10h à 13h et de 14h à 18h. Représentation culturelle du Vietnam qui abrite une bibliothèque et un centre de documentation.
La police de l’air et des frontières
6, rue des Bruyères – 95700 Roissy-en-France
Téléphone : 01.48.62.31.22
Conseils aux voyageurs (Ministère des Affaires Etrangères)
Web : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs

DÉCALAGE HORAIRE
GMT + 7h ; ainsi, quand il est 12h à Paris, il est 18h à Hanoi en hiver et 17h en été.

TEMPS DE VOLS
Le temps de vol de Paris jusqu’à Hanoi est d’environ 11h20.

SANTÉ
Aucune vaccination obligatoire. Un traitement anti-paludéen peut être recommandé suivant certaines natures de circuits.
Prendre contact avec son médecin traitant pour toutes précisions.
Mise à jour des vaccinations concernant le tétanos, la poliomyélite, la diphtérie conseillée. Penser à prendre un produit antiseptique en cas de petite coupure, une lotion contre les moustiques, un chapeau. Une lotion cutanée apaisante contre d’éventuelles brûlures liées au soleil en baie d’Halong en été, sur les plages du centre à Hoi An, plus au sud à Nhatrang et lors des navigations sur le delta du Mékong dans la région de Cantho.

Pour tous les voyages, un anti diarrhéique est conseillé (prendre conseil auprès de son médecin). Souvent lié à la fatigue ou au décalage horaire, les dérangements se soignent très facilement sur place, grâce notamment à la nourriture (le riz ne manque pas) ou à la boisson (le lait du coco royal ainsi que sa chair constituent un excellent médicament).
Proscrire l’eau du robinet.
S’hydrater souvent pendant les visites, s’habiller léger selon la nature du climat asiatique, en laissant la peau transpirer.
Les hôtels, les bus, les restaurants ont la climatisation, un lainage est parfois utile pour ne pas prendre froid.
CLIMAT
Le territoire vietnamien subit des variations climatiques liées à la mousson.
Il n’y a donc pas de mois idéal pour faire un voyage au Vietnam, on y rencontre toujours un peu de pluie ou de nuages.
Pour résumer : Au Nord, règne un climat de mousson pluvieux avec de la fraîcheur de décembre à mars. Au Sud, nous avons un climat tropical, avec de courtes pluies en juillet et août et du vent tiède qui rafraîchit. Au Centre, la saison de la mousson (parfois violente) est en octobre / novembre.
Plus frais au Nord, plus chaud au Sud, tel est le descriptif climatique le plus simple à retenir à l’exception des mois de juillet / août au Nord avec des températures grimpant jusqu’à 40°C et une hydrométrie de plus de 90% !

CONNEXIONS

Appels internationaux
L’indicatif pour le Vietnam est le 84.
Les appels internationaux vers la France coûtent cher au Vietnam. Il en est de même dans les hôtels. Le mieux est d’acheter une carte de téléphone UniphoneKad, le premier prix est à 30 000 Dongs, utilisable à Ho Chi Minh ou dans les halls des grands hôtels.
Les Autorités vietnamiennes investissent énormément dans le réseau cellulaire. Le téléphone portable peut être utilisé dans les grandes villes.
La poste
Compter environ une quinzaine de jours maximum pour une carte postale postée depuis Hanoi ou Ho Chi Minh Ville. Dans d’autres villes ou des régions plus en recul, il faut compter un mois.
Par précaution; poster son courrier depuis la Poste locale.
Internet
Sur le modèle économique du grand voisin, la Chine, le Vietnam s’ouvre au commerce et aux échanges extérieurs. La Toile a donc fait son apparition avec la démocratisation des ordinateurs. Internet est maintenant présent dans les hôtels, les cybercafés.
Recharge
L’histoire laisse son empreinte parfois là où on s’y attend le moins. Il en est des prises de courant avec des fiches rondes au nord, sur le modèle Français – Européen et fiches plates américaines au sud (adaptateur nécessaire). Le voltage est de 220 V.

ARGENT

Monnaie
La monnaie nationale est le DONG. Pas de pièces de monnaie, les billets de 500, 1000, 2000, 5000, 10 000, 20 000, 50 000 Dongs sont en circulation.
Il va falloir apprendre à jongler avec les milliers : 1 € = 26 874,78 Dongs (été 2020).
L’Euro est accepté ; avoir des dollars US est également très utile surtout dans les provinces montagneuses plus familiarisées avec cette monnaie étrangère. Sur les marchés, l’usage du Dong reste le plus courant.
Les Cartes Bancaires
MASTERCARD, EUROCARD, VISA sont d’usage dans les hôtels, les grands magasins et les grandes villes.
On peut obtenir des liquidités à l’aide de son passeport et de sa carte bancaire dans les agences bancaires des grandes villes.
Pourboires
10% environ de la note représente un petit plus toujours apprécié. Le niveau de vie au Vietnam n’est pas élevé, il varie suivant les régions où on se trouve.

LANGUE
La langue officielle est le Vietnamien.
Mille ans d’influence chinoise auront donné à la langue vietnamienne de nombreux emprunts de vocabulaire chinois. Langue monosyllabique tonale, une syllabe peut se prononcer sur six tons distincts avec pour chacun un sens différent.
Le Vietnam est le seul pays d’Asie du Sud-est à avoir une écriture romanisée malgré une influence chinoise millénaire.
Par ailleurs le Vietnam connaît une grande diversité linguistique, puisqu’il compte 55 langues, réparties en 6 groupes ethnolinguistiques.
On parle encore le Français, du moins les personnes les plus âgées. La jeunesse vietnamienne étudie notre langue à l’école également.
L’Anglais est parlé dans les grands hôtels, les grands magasins touristiques. Les étudiants vietnamiens se tournent plus volontiers dans l’apprentissage de cette langue de l’économie mondiale.

HABITUDES ALIMENTAIRES
Les Vietnamiens accordent une grande importance aux repas. Nécessité de la vie, c’est aussi une jouissance, la manière la plus agréable qui soit pour ne pas tomber malade. Manger ensemble est le trait d’union familial, noyau primordial pour le Vietnamien.
Comme le Yin et le Yang, la cuisine vietnamienne est le mariage des opposés.
L’association des plantes aromatiques, la viande et le poisson, le sucré et le salé, le solide et le liquide, toutes ces composantes tiennent dans le bol vietnamien.
La cuisine est à la fois légère, peu calorique préparée en grillade, en bouillon ou en vapeur.

  • Le pho [feu] est le bouillon national, on en sert à toute heure de la journée
  • Le riz est la base alimentaire des Vietnamiens
  • Le nuoc mam, jus issu de poissons fermentés et du sel, c’est la sauce nationale
  • Le bahn chung, gâteau de la fête du Têt (Nouvel An vietnamien), gâteau de riz gluant salé, enveloppé dans des feuilles de bananiers
  • Le bahn se décline toute l’année avec des fruits confits
  • Les nems, servis très chauds, crêpes cylindriques de riz et farcis de porcs

La cuisine vietnamienne ne joue pas sur les sauces, elle s’élabore plutôt avec les herbes aromatiques et les condiments. Elle ne compte pas moins de 500 plats de viandes, de poissons accompagné de légumes et de fruits comme l’ananas, la noix de coco.
Les Vietnamiens ont un sens très développé pour la décoration des plats.
La table passe par le maniement des baguettes, leur origine vient du bambou, on attrape les aliments comme avec un bec d’oiseau. On peut demander des couverts sans aucun problème dans les restaurants si la dextérité n’est pas au rendez-vous !
L’héritage colonial français a laissé les bons souvenirs du pain baguette, des croissants le matin. On trouve également du bon café, des petits déjeuners très complets dans les hôtels.

FÊTES ET JOURS FÉRIÉS
1er janvier : Nouvel an solaire
30 avril : Anniversaire de la Libération du Sud Vietnam
1er mai : Journée internationale du travail
2 septembre : Fête nationale de la République socialiste du Vietnam
Mi-janvier ou début février : Nouvel An lunaire – Le Têt

TRADITIONS VIETNAMIENNES

  • L’Ao Dài : Le costume national porté par les femmes vietnamiennes, longue tunique colorée moulante ouverte sur les côtés à partir de la taille. L’histoire de ce vêtement hautement symbolique est pourtant récente, il ne date que du 18ème siècle, héritage d’un costume chinois adopté et porté de manière plus généralisée pendant le règne de l’empereur Minh Mang.
  • Le laquage des dents : Au 2ème millénaire avant JC, on se noircissait déjà les dents. Coutume ancienne du Nord et du Centre et des minorités montagnardes. Le laquage s’entretient tous les 2 ans environ avec des techniques différentes selon les endroits.
  • Le chapeau conique : Au départ utilisé pour des questions pratiques, le chapeau conique est idéal pour se protéger du soleil et de la pluie. Très utilisé dans les campagnes, les rizières, ce chapeau illustre, plus simplement et tout en légèreté, l’identité traditionnelle vietnamienne. On le trouve essentiellement au Centre et au Sud.
  • La représentation du Dragon (Con long): Employé fréquemment dans l’art vietnamien, Il occupe la première place des animaux aux pouvoirs surnaturels. Le peuple vietnamien est enfant du Dragon : animal fabuleux, il a donné naissance aux premières familles, cracheur de feu il a déjà défendu par ses pouvoirs son peuple d’un chaos fabuleux. Signe impérial, on le trouve partout, sur les costumes, les pagodes, le calendrier astrologique, les palais et dans la topologie comme Cù Long (9 dragons correspondants aux neuf bras du Mékong dans le delta du Sud), Ha Long (La descente du dragon) et sa baie montagneuse formée par le contact de la langue du dragon à la mer, Hanoï s’est appelé par le passé Than Long (La montée du dragon). C’est enfin le signe de l’homme (la femme est le phénix).

RELIGIONS
Il y a au Vietnam de grandes religions côtoyant les croyances populaires comme la piété filiale (fondamentale au Vietnam) ; il existe aussi chez les montagnards des rites animistes.

  • Bouddhisme : Il existe de nombreuses pagodes au Vietnam, il fut introduit au 2ème siècle.
  • Catholicisme : Introduit au 17ème siècle avec l’arrivée des premiers missionnaires, le Sud est plus imprégné par cette religion (10% de la population)
  • Protestantisme : Peu répandu, concentré surtout dans les hauts plateaux du centre.
  • Islam : Les Chams se sont convertis à l’Islam, environ 50 000 personnes.
  • Caodaïsme : a fait son apparition en 1926, association de multiples religions, plus de 2 millions de fidèles, le centre des Caodaïstes est à Tay Ninh au sud.
  • Croyance populaire dans les génies protecteurs du village, des esprits, des héros ayant rendu service à la nation vietnamienne.
  • Culte de Mau : Déesse de la montagne, de l’eau, de la forêt.
  • Le Culte des Ancêtres : on trouve dans la plupart des maisons vietnamiennes des petits autels domestiques avec sur des petites plaques de bois les noms, écrits en Chinois, des disparus jusqu’à la cinquième génération et leurs titres acquis durant leur vie active. Respectés, honorés, avec une tombe bien entretenue, les ancêtres conseillent et protègent toute la descendance des vivants.

Intéressés ?

Besoins d'information ? Contactez-nous pour parler à un interlocuteur vous permettant d'avoir des informations ou un devis plus personnalisé.

Pin It on Pinterest