Echo d’Or & Nature

Votre destination

Le circuit « Or et Nature » est une immersion immédiate dans l’authentique et l’essentiel. Il est conçu pour vous faire découvrir les plus beaux paysages de Thaïlande, ceux du Nord jusqu’aux frontières laotienne et birmane. A l’extrême nord, le pays compte encore de nombreux villages peuplés de minorités ethniques comme les Karen, les Lahu et les Hmong. Comme un bonheur n’arrive jamais seul vous participerez à un projet environnemental en plantant votre arbre, et vous contribuerez à la reforestation de ce mythique Triangle d’Or. « Or et Nature » est un voyage de cœur, voilà pourquoi il est aussi palpitant !

Mémo du séjour

Lieu : Thaïlande
Durée : 12 jours - 10 nuits
Formule : Circuit
A partir de 1850 €
sur la base de 30 personnes

Votre programme

Jour 1 : PARIS CDG – BANGKOK
Jour 2 : BANGKOK
Jour 3 : BANGKOK – DAMNOEN SADUAK – BANGKOK
Jour 4 : BANGKOK – AYUTTHAYA – BANGKOK – CHIANG MAI
Jour 5 : CHIANG MAI – HMONG LODGE
Jour 6 : CHIANG MAI – CHIANG RAI
Jour 7 : CHIANG RAI – CHIANG KHONG – LANJIA LODGE
Jour 8 : CHIANG KHONG – LAMPANG – BANGKOK
Jour 9 : BANGKOK – KANCHANABURI
Jour 10 : KANCHANABURI – CHA AM
Jour 11 : CHA AM – BANGKOK
Jour 12 : BANGKOK – PARIS

Sont compris dans ce voyage : l’assistance Tango à l’aéroport, le transport aérien sur vol régulier AIR FRANCE, le vol intérieur, les taxes d’aéroport, le train de nuit LAMPANG / BANGKOK, les transferts aéroport / hôtel / aéroport, les transferts et transports prévus en autobus, les services d’un guide francophone thaïlandais durant le voyage, les frais d’entrées aux sites, l’hébergement dans les hôtels de catégorie supérieure pour 10 nuits, la pension complète du déjeuner du 2ème jour au dîner du 9ème jour, le logement en petit déjeuner à Cha Am pour la partie balnéaire, le logement au Hmong Lodge, le logement au Lanjia Lodge, le logement au Resotel de Kanchaburi, les assurances Responsabilité Civile, la Garantie APST, les garanties personnelles des voyageurs, la pochette de voyage, la réunion d’information si souhaitée.

Des informations pratiques

THAILANDE – INFORMATIONS PRATIQUES

FORMALITÉS
Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour
Le VISA n’est pas nécessaire pour les séjours de moins de 31 jours pour les membres de la Communauté Européenne avec un vol aller-retour confirmé. Les enfants doivent posséder leur passeport.

Pour les personnes de nationalité autre que française, prendre contact avec le consulat concerné.

ASSURANCES
Tous nos participants sont systématiquement assurés auprès d’AXA ASSISTANCE. En cas d’urgence (24h/24 et 7j/7), il est indispensable de contacter la compagnie AXA au numéro d’urgence indiqué au dos de chaque contrat figurant dans nos carnets de voyage : TEL : 01 55 92 17 77. Il vous sera demandé votre numéro de convention (figurant sur votre contrat), vos nom et prénom, le numéro où l’on peut vous joindre et la nature de l’assistance souhaitée. Aucune prise en charge ne pourra être effectuée sans appel préalable.

ADRESSES ET LIENS UTILES

Ambassade royale de Thaïlande
8, rue Greuze – 75 016 PARIS
Téléphone : 01.56.26.50.50
Ouverte du lundi au vendredi de 9h30 à 12h (dépôt et retrait de visa) et de 14h30 à 17h30.
Office national de tourisme de Thaïlande
90, avenue des Champs-Élysées – 75008 Paris.
Téléphone : 01.53.53.47.00
Ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30.
Distribue ou envoie gratuitement de la documentation.
La police de l’air et des frontières
6, rue des Bruyères – 95700 Roissy-en-France.
Téléphone : 01.48.62.31.22
Conseils aux voyageurs (Ministère des Affaires Etrangères)
Web : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs

DÉCALAGE HORAIRE
GMT + 7 heures. Ainsi, quand il est 12h à Paris, il est 17h à Bangkok en été, et 18h en hiver.

TEMPS DE VOLS
Le temps de vol de Paris jusqu’à Bangkok est de 11 heures à 12 heures, selon les compagnies.

SANTÉ
Aucune vaccination obligatoire en Thaïlande. Un traitement antipaludéen peut être recommandé suivant certaines natures de circuits (un peu plus dans l’esprit de la randonnée).
Prendre contact avec son médecin traitant pour toutes précisions utiles.
Mise à jour des vaccinations universelles (DTCP – Hépatites A et B). Penser à prendre un produit antiseptique en cas de petite coupure, une lotion contre les moustiques (les moustiques sont partout en Thaïlande il est conseillé de s’enduire les parties découvertes du corps et de répéter l’opération toutes les 4h), un chapeau ou une casquette pour se protéger la tête. Une lotion cutanée apaisante contre d’éventuelles brûlures liées au soleil.
Pour tous les voyages un anti diarrhéique est conseillé (prendre conseil auprès de son médecin). Souvent lié à la fatigue ou au décalage horaire, les dérangements se soignent très facilement sur place, grâce notamment à la nourriture (le riz ne manque pas) ou à la boisson (le lait du coco royal ainsi que sa chair constituent un excellent médicament).
Proscrire l’eau du robinet bien sûr et éviter de manger des aliments dont on n’est pas sûr de la provenance.
S’hydrater souvent pendant les visites, s’habiller léger selon la nature du climat asiatique, en laissant la peau transpirer.
Les hôtels, les bus, les restaurants ont la climatisation, un lainage est parfois utile pour ne pas prendre froid.

Pas de recommandation particulière hormis les principes de base en matière de santé quand on voyage.

CLIMAT
Le climat est tropical, c’est-à-dire à deux saisons.
La saison des pluies s’étend de juin à octobre : rien à voir avec la mousson indienne. Le temps reste ensoleillé avec parfois de gros orages imprévisibles mais courts. Les pluies sont plus abondantes dans le Nord, où l’air est également plus frais.
La saison sèche devient plus chaude de mars à mai.

CONNEXION

Appel internationaux
L’indicatif pour la Thaïlande est le 66. Ainsi, pour appeler la Thaïlande depuis la France, il faut composer le 00.66 + indicatif de la ville (sans le 0) + numéro du correspondant. Le coût de la communication peut aller de la gratuité à plus de 1 €/mn.
Pour appeler la France depuis la Thaïlande, faites le 001 33 suivi du numéro de votre correspondant, sans le 0 initial.
Le plus pratique et économique consiste à équiper un portable d’une carte SIM achetée en Thaïlande. Pour les appels internationaux, on peut aussi de se rendre dans un centre internet : la plupart disposent de téléphones (voire de cabine) permettant d’appeler à l’étranger à des tarifs assez bas : 10/15 B/minute soit de 0.20 à 0.30 € pour la France.
La poste
La Thaïlande possède un service postal très efficace et fort peu onéreux. Les lettres par avion de 10g ou moins doivent être affranchies à 17Bts pour l’Europe. Par précaution poster son courrier depuis la Poste locale.
Internet
Domaine Internet : .cat
Dans ce domaine, la Thaïlande reste pour l’instant le pays d’Asie le plus avancé. Les prix chutent d’année en année. De nombreux lieux mettent à disposition un service de courrier électronique et Internet sur leurs terminaux (bars, cafés de Bangkok, Chiang Mai, Koh Samui, Phuket…).
Recharge
Les centrales fournissent du courant alternatif 220V 50Hz. Les prises encastrées sont généralement rondes et prévues pour deux fiches : certaines peuvent recevoir des fiches à lames plates ou rondes. Les magasins de fournitures électriques ont en stock tous les modèles de convertisseurs et d’adaptateurs.

ARGENT

Monnaie
L’unité monétaire de la Thaïlande est le BAHT. En juillet 2020, vous aviez 36,19 Bts pour 1 € et 100 Bts équivalaient à 2,76 €.
Il n’y a pas de marché noir et le change des euros s’effectue sans problème un peu partout sans commission que ce soit dans des bureaux de changes ou dans des banques. Les endroits touristiques ont très souvent des comptoirs de change donnant sur la rue, qui restent ouverts 7 jours sur 7 et bien plus tard que les banques… jusqu’à 20h ou même 22h.
Les billets sont de 10Bts (brun), 20Bts (vert), 50Bts (bleu), 100Bts (rouge), 500Bts (violet), 1 000Bts (beige) ; les chiffres sont indiqués en forme thaï et en formes occidentale. Sachez qu’il est difficile de monnayer dans les petites villes les billets de 500B et 1 000B, mieux vaut être attentif à toujours avoir de la petite monnaie sur vous.
Les Cartes Bancaires
Pas de souci pour retirer de l’argent aux distributeurs automatiques dans les grandes villes du royaume moyennant une commission de 150 Bts à chaque retrait, en plus de la commission de votre banque, généralement encore plus élevée. On peut aussi obtenir des liquidités à l’aide de son passeport et de sa carte bancaire dans les agences bancaires des grandes villes. Vérifier avant de partir la date de validité de sa carte.
Les cartes MASTERCARD, EUROCARD, VISA sont d’usage aisé dans les hôtels, les grands magasins, les grandes villes.
Pourboires
Le pourboire n’est pas une pratique courante en Thaïlande, bien que le personnel des grands hôtels et restaurants commence à s’y habituer.

LANGUE
La langue officielle est le Thaï.
Les trois quarts environ des sujets du royaume appartiennent à l’ethnie thaï, au sein de laquelle on distingue : les Thaï du Centre, ou Siamois du delta du Chao Phraya (la région la plus dense) ; les Thaï Lao du Nord-est ; les Thaï Pak Taï du Sud ; et les Thaï du Nord. Chaque groupe possède son propre dialecte et dans une certaine mesure, suit des coutumes propres à sa région.

L’Anglais est parlé dans les grands hôtels, les grands magasins touristiques. Les étudiants thaïlandais se tournent plus volontiers dans l’apprentissage de cette langue de l’économie mondiale.

ACHATS
Marchandez toujours pour avoir le meilleur prix sauf dans les grands magasins.
Attention aux imitations… ! L’importation de contrefaçons expose leur détenteur à des poursuites judiciaires et à des amendes douanières sévères à son retour en France.
La Thaïlande figure parmi les destinations privilégiées de l’Asie du Sud-est pour réaliser de bonnes affaires et ramener des souvenirs à un excellent rapport qualité-prix. La capitale a conservé ses marchés de rue séculaires.
Les objets artisanaux sont probablement les plus tentants, depuis les simples paniers servant à la cuisson à la vapeur jusqu’aux précieuses antiquités, en passant par des articles typiques comme les coussins triangulaires, les créations des tribus montagnardes et les bijoux en argent.
La soie thaïe est sans conteste l’une des « stars » des achats en Thaïlande. Elle passe même pour être la meilleure du monde, avec son tissage soigné, ses motifs attrayant et ses couleurs vives.
Cette soie se prête aussi bien à la confection de vêtements, écharpes ou cravates, qu’à celle de sets de table, serviettes, tapisseries ou rideaux. Pour une somme raisonnable, vous pourrez demander à un tailleur de vous confectionner la tenue de votre choix dans ce tissu ou un autre.
N’oubliez pas aussi les objets en laque et en nielle ! Le niellage est un artisanat délicat, incrustation d’émail noir sur du métal gravé, souvent de l’argent. Les objets les plus abordables sont les boutons de manchettes, les boîtes à pilules et les bijoux. La laque est une spécialité traditionnelle du nord de la Thaïlande, la laque noire et or sur bambou ou bois est devenue plus rare alors que le style birman à fond rouge sur bambou ou rotin avec des décors figuratifs ou floraux est plus répandu.

HABITUDES ALIMENTAIRES ET BOISSONS
Les Thaïlandais aiment manger souvent, jusqu’à six ou sept fois par jour, et partout il y a des restaurants et des stands de plats préparés. Ils apprécient non seulement la fraîcheur des mets et leur saveur, mais aussi leur présentation. Le riz est la base de plats raffinés et parfumés. Toutes les saveurs s’y retrouvent : sucré, salé, acidulé, âcre, pimenté et les plats les plus délicats sont accessibles à toutes les papilles.

La cuisine Thaïlandaise est réputée pour ses spécialités épicées, mais malgré cet engouement pour les piments il existe aussi de nombreux plats doux ; donc un conseil : apprenez le terme maï phèt qui signifie « peu épicé ». En réalité les Thaïlandais s’adaptent très bien à nos goûts d’Occidentaux.

Quelques plats classiques :

  • Les frits : khao phat (riz frit), phak bung phar (assortiment de légumes frits), nua phat nam man hoi (bœuf frit à la sauce d’huîtres aux oignons)
  • Les soupes : kaeng chut (soupe de légumes avec crevettes ou porc), tom yam (mélange aigre-doux accompagné de morceaux de porc, poulet ou poisson), tom yam kung (soupe de crevettes parfumée à la citronelle)
  • Les nouilles : kuai tio haeng (nouilles agrémentées de viande et de légumes émincés, le tout épicé), kuai tio phat siu (nouilles frites avec sauce chinoise, viande, légumes et œufs)
  • Les autres plats : kam pu thot (crabes frits), kaï yang (poulet grillé), hu chalam sai pu (aileron de requin avec crabe)

Les boissons : Les nombreux fruits de Thaïlande peuvent pour la plupart se boire en jus. Le lait de coco, aspiré directement de la noix avec une paille est aussi très apprécié. Le thé et le café sont généralement servis glacés, goutez absolument le vitamilk lait à base de soja sucré, délicieux ! (attention la glace pilée est faite avec de l’eau minérale mais vérifiez toujours).
En complément de l’eau plate en bouteille (nam plao) la bière accompagne beaucoup plus les repas que le vin. Vous trouverez des bières thaïes : la singha beer, la lao beer ou la chang beer qui se valent les unes les autres. Enfin il existe un wisky local : le mekong auquel on ajoute du sprite… à tester !

FÊTES ET JOURS FÉRIÉS
1er janvier : Nouvel an (wan khun pee mai)
6 avril : Journée du roi Chakri Wan Chakri, qui célèbre le roi Rama 1er, fondateur de la dynastie Chakri
Aux alentours du 15 avril : Nouvel an Thaï (songkran) début de la saison des pluies
1er mai : Fête du travail (wan rang kjang) – fermeture des banques
5 mai : Journée du couronnement Wan chattra mongkhon qui célèbre le couronnement du roi Bhumibol Adulyadej, Rama IX, en 1950
En mai : Cérémonie du Labourage Royal, congé du gouvernement
1er juillet : Journée de la mi-année – fermeture des banques
En juillet : Carême Bouddhiste (wan khao phansa), d’après le calendrier lunaire thaï
12 août : Fête des mères Wan mea qui célèbre l’anniversaire de la reine
23 octobre : Journée du roi Chulalongkorm (wan piyamaharat), qui célèbre l’anniversaire de la mort du roi
Première pleine lune de novembre : Fête des lumières (Loy kratong), fin de la saison des pluies
5 décembre : Fête des pères Wan phor, qui célèbre l’anniversaire du roi Bhumibol Adulyadej
10 décembre : Journée de la constitution Wan Ratthathammanoon, qui célèbre le changement en monarchie constitutionnelle en 1932
31 décembre : Veille du nouvel an

TRADITIONS THAILANDAISES
Se saluer poliment : en général, les Thaïlandais ne se serrent pas la main. Le salut traditionnel est le wai, c’est-à-dire les deux mains jointes, comme pour prier.

Le massage Thaïlandais : Venue d’Inde et de Chine, la tradition des massages a toujours été plus ou moins liée à la philosophie bouddhique qu’elle met en pratique à travers les quatre états de l’esprit divin enseignés par « l’illuminé » (la bonté, la compassion, la joie de vivre et la sérénité). Cela explique pourquoi, dans le passé, une salle était réservée à cet effet dans chaque temple.

Mais au-delà de cet aspect spirituel, le massage est une pratique très répandue en Thaïlande : la mère apprend aux filles, qui massent le père, qui les masse à son tour, et l’on se masse entre soi le plus naturellement du monde. C’est un acte quotidien, familial, de réconfort et de convivialité.

La maison aux esprits : à côté de la plupart des maisons, se dresse une sorte de petite pagode colorée, posée sur un pilier. Cette demeure miniature abrite l’esprit de la maison, le phra phum.

On y dépose un bouquet de fleurs, quelques bâtonnets d’encens et plusieurs bougies.

Lorsqu’un étranger est invité, il doit tout d’abord demander la permission d’entrer, faute de quoi il risquerait de très mal dormir. S’il ne respecte pas cette coutume, l’esprit viendra au cours de la nuit s’installer sur sa poitrine, ce qui engendre toujours d’horribles cauchemars.

Les bonnes attitudes : Il faut enlever ses chaussures avant d’entrer dans les temples bouddhiques, et ne pas mettre ses pieds face au Bouddha (c’est sacrilège !) ; on ne doit jamais toucher la tête de quelqu’un (c’est le siège de son âme !) ; à table, on mange habituellement avec une cuillère, la fourchette ne servant qu’à pousser les aliments dedans ; on ne doit pas se balader en amoureux en se tenant par la main (c’est le plus licencieux en Thaïlande !), ni se promener torse nu ou en maillot de bain ; enfin, on doit respecter l’environnement : pour tout crachat ou papier abandonné par terre, vous risquez une amande de 100 € !

RELIGIONS
Environ 95% de la population thaïlandaise pratiquent le bouddhisme Theravada. C’est davantage un mode de vie et de pensée, une éthique, plutôt qu’une religion. Il n’a qu’un seul dessein : abolir la souffrance et il propose d’y parvenir sans intervention divine, mais par les seuls moyens de l’homme.
La doctrine Theravada (littéralement « enseignement des anciens ») insiste sur les trois aspects principaux de l’existence : le dukkha (stress, satisfaction impossible, maladie); l’anicca (non-permanence, nature éphémère de toute chose) et l’anatta (non-substantialité ou non-essentialité de la réalité – il n’existe pas d’ « âme » permanente)
Une infime minorité de Thaïlandais et la plupart des Malais du Sud (environ 4% de la population) sont adeptes de l’islam.
0.5% de la population, essentiellement des tribus montagnardes, autrefois évangélisées par les missionnaires et une partie des immigrants vietnamiens, se rattache au christianisme.
Le reste 0.5% se partage entre confucianisme, taoïsme, bouddhisme Mahayana et hindouisme.
Les mosquées et les temples chinois sont assez répandus dans le sud.

Intéressés ?

Besoins d'information ? Contactez-nous pour parler à un interlocuteur vous permettant d'avoir des informations ou un devis plus personnalisé.

Pin It on Pinterest