Accueil > Destination > Acores

Découvrir les Acores

L'archipel des Açores se situe dans l'océan Atlantique à 1300 km des côtes lusitaniennes. Il se compose de 9 îles, que l'on a coutume de classer en trois groupes, selon des critères purement géographiques. Plus à l'Est, se trouvent São Miguel - plus grande île de l'archipel - et Santa Maria - première île découverte en 1427. Le groupe central compte cinq îles : Faial, Terceira, Graciosa, São Jorge et Pico. Les deux îles restantes, Flores et Corvo, sont isolées à l'ouest du reste de l'archipel. L'archipel tire son nom de l'autour (açor en portugais), oiseau proche de la buse qui peuplait les îles à l'époque de leur découverte, c'est-à-dire à partir du 15ème siècle. Cet oiseau est d'ailleurs l'emblème de la région.

Dans l'esprit commun, les îles de l'archipel sont recouvertes de forêts tropicales et de plages de cocotier. Or il s'agit d'îles volcaniques, dont les rares plages sont de sable noir. La végétation y est certes dense, mais les paysages verdoyants, que l'on peut y découvrir, font davantage penser aux plaines irlandaises qu'aux Caraïbes. Cette verdure offre par ailleurs un contraste saisissant avec la roche basaltique (de couleur noir) des volcans qui recouvrent certaines îles de l'archipel. Malgré son autonomie régionale vis-à-vis du Portugal, l'archipel des Açores respecte toutes les caractéristiques administratives de ce pays : formalités, monnaie, type d'hébergement, banques, bureaux de poste, etc. Seule différence avec le continent portugais : un décalage horaire d'une heure (quand il est 8h à Lisbonne, il est 7h aux Açores) et quelques particularités linguistiques. Langue portugaise de rigueur, on note quelques mots et expressions de patois.  Histoire de l'archipel des Açores : Le navigateur portugais Diogo da Silves découvrit la première île de l'Archipel, Santa Maria, en 1427. 25 ans plus tard, en 1452, les neuf îles avaient été explorées. Si la plupart furent peuplées très rapidement, Flores et Corvo, restèrent inhabitées pendant près d'un siècle.

A partir du 17ème siècle, les eaux des Açores devinrent un haut lieu de la chasse à la baleine, pour les Anglais et les Américains. Ces derniers cessèrent cette activité à la fin du 19ème siècle, après la découverte du pétrole comme combustible (à la place de la graisse de baleine). Puis, les Açoriens reprirent cette pratique de manière intensive. Ils chassaient essentiellement les cachalots, cétacés les plus nombreux dans les alentours. Cette pratique archaïque mais traditionnelle ne s'acheva qu'en 1987. Depuis, certains pêcheurs se sont convertis en guide pour les touristes.
En 1976, l'archipel des Açores a acquis son indépendance administrative. Elle est donc, depuis, dotée d'une assemblée et d'un gouvernement régional. Aujourd'hui, la région vit principalement de ses activités agricoles, la production de lait notamment (1/4 de la production portugaise). Le thé, le tabac, la betterave et les ananas y sont également cultivés et voués à l'exportation.


Un conseil ?


Contactez votre conseiller

01 69 27 10 56

Acores : L'île verte

L'île verte

A partir de 1 190 €

  • DURÉE : 8 jours 7 nuits
  • FORMULE : Circuit -
En savoir plus

Acores : Almanaque Acoriado

Almanaque Acoriado

A partir de 1 540 €

  • DURÉE : 8 jours - 7 nuits
  • FORMULE : Circuit -
En savoir plus